cannelle
en bio, les saveurs du monde

Filière plantes médicinales du Massif Central


Date de début du programme filière équitable: contrat pluriannuel Biopartenaire depuis 2009 ; le travail de partenariat ayant débuté bien avant, fin des années 90.


Nombre de bénéficiaires : 24 cueilleurs / producteurs de la Sicarappam concernés par les plantes commandées par Arcadie.


Cultures concernées : aubépine, bouleau, bruyère, cynorrhodon, framboisier, frêne, gentiane, mélisse, myrtillier, pin sylvestre (bourgeons de pin), sureau, reine des prés, guimauve, vigne rouge.

Zones de cueillette et de culture :  les départements du Massif Central et les départements limitrophes, l’origine est mentionnée sur le sachet ‘Herbier de France’ par la mention : Récolté par les producteurs de la SICARAPPAM (Massif Central).
Produits finis : sachets L’Herbier de France plantes seules, et dans 2 mélanges : Digestion Bébé et Elimination

Pour obtenir des plantes médicinales de grande qualité, Arcadie s’est associée à la coopérative Sicarappam depuis la fin des années 90. Depuis 2009, cet engagement s’est officialisé avec la mise en place d’un contrat équitable pluriannuel Biopartenaire, pris sur 3 ans et reconductible.

Les cueilleurs / producteurs de la Sicarappam produisent essentiellement des plantes certifiées Agriculture Biologique par Ecocert. Dans un but de traçabilité optimale, la Sicarappam a fait le choix d’exiger la certification individuelle de chacun de ses 45 adhérents, en plus de sa propre certification.

Les plantes sont issues à 80% de cueillettes et 20% de culture. Capture_decran_2018-04-05_a_16.34.53

Redynamisation d’un métier, pour une production durable

90% des producteurs de la Sicarappam vivent en milieu rural et très souvent en zone de montagne où la population décroit. Par leur métier, ces cueilleurs / producteurs perpétuent une activité ancestrale : la cueillette de plantes sauvages.

La condition des cueilleurs et l’évolution de leur statut vers une reconnaissance professionnelle sont des aspects qui sont valorisés par le partenariat Biopartenaire. La plupart des adhérents sont cueilleurs, quelques-uns se sont spécialisés dans la culture, certains cueilleurs ont fait de la cueillette leur activité principale, d'autres ont des activités annexes. Cependant, la volonté de la Sicarappam est d’encourager les producteurs à en faire leur revenu principal dans un souci de professionnalisation.

Une année de “postulat“. Avant de pouvoir être adhérent à la coopérative, un cueilleur a une année d’essai – une année de “postulat“ – qui lui permet de découvrir le métier et de s’assurer que c’est une activité qui lui convient. La coopérative, de son côté, s’assure que le travail du cueilleur correspond à la qualité demandée et que le cueilleur respecte les règles de la coopérative. Le nouveau cueilleur est mis en relation avec un parrain : un adhérent de la coopérative ayant de l’expérience, pouvant expliquer, répondre aux questions. Il est recommandé au nouveau cueilleur d’aller faire quelques récoltes avec son parrain afin d’apprendre les bonnes techniques.

La cueillette est un travail laborieux et technique qui nécessite un savoir-faire particulier, qui ne s'acquiert que par l'expérience sur le terrain et requiert un grand respect des milieux naturels, pour une préservation maximale de la ressource. La présence de la Sicarappam est donc une opportunité pour les populations environnantes qui disposent d’un outil performant, formateur, écologique et rentable. C’est le souhait d’Arcadie d’accompagner et soutenir le développement et la pérennisation d’une telle structure.

Un partenariat solidaire

L’objectif du partenariat solidaire (label Biopartenaire) permet de renforcer des relations économiques et solidaires étroites et durables pour maintenir une activité de cueillette professionnelle, toute en assurant la préservation de la biodiversité et améliorer la qualité des produits. 

Il permet de garantir un approvisionnement de qualité et d'origine française pour Arcadie et une pérennité des commandes pour la Sicarappam. Les échanges sont contractualisés par un engagement de 3 ans, renouvelable à son terme, les prix discutés entre tous les acteurs, fixés de telle sorte qu’ils permettent aux cueilleurs / producteurs de la Sicarappam de vivre de leur métier.

Axes de développement choisis

Pour le contrat 2015-2018, les acteurs du partenariat ont choisi de travailler sur quatre grands axes de développement.

Concernant la production, Arcadie propose les compétences de ses équipes pour aider :

- à la mécanisation de certaines opérations de transformation à la Sicarappam : aspiration, mélangeurs…

- à la mise en place de système qualité ou autre besoin technique.

Ces échanges enrichissent la collaboration entre les deux structures.

Côté communication,

-       Arcadie a réalisé un reportage photo des activités de cueillette. Ces photos sont mises à disposition de la Sicarappam pour sa propre communication. Des interviews des cueilleurs sont en cours pour faire parler les photos et mieux faire connaître l’activité.-      

-       Arcadie transmet un bilan détaillé de l’année aux producteurs / cueilleurs (ventes, quantités de plantes reçues, perspectives) ; ce bilan détaillé s’est transformé en un petit reportage réalisé par Arcadie concernant toutes les actions de communication qui ont été mises en place autour du partenariat avec la Sicarappam (interviews de producteurs, galerie de photos, publicités réalisées…), sur la période 2015-2018.

Pour le nouveau contrat 2018-2020, en cours de mise en place :

-       Côté production, la coopération technique machines reste un axe de développement que souhaitent continuer les deux parties ; une visite de la Sicarappam à l’équipe de maintenance d’Arcadie est prévue à cet effet.

-       Côté communication, le projet est de continuer les reportages photos de cueilleurs / cultivateurs et les interviews de cueilleurs qui les accompagnent.

Galerie photo des cueilleurs du Massif Central, crédit photo: Maxime Beaufey

http://www.sicarappam.com

Découvrez les cueillettes sur la SICARAPPAM sur notre blog! 

Cueillettes de la camomille et Reine des Prés, Juillet 2015 :