cannelle
en bio, les saveurs du monde
Accueil -> Historique -> Le nom des marques

Le nom des marques

Cook

Nous avons eu l’idée de la marque Cook sans l’aide d’un conseil en marketing, dans la cuisine de la maison où nous vivions, dans un village au pied des Pyrénées. "Cook" est une marque clin d'œil.

Une référence d'abord au grand navigateur, le Capitaine Cook.

Destiné par son père au métier de mercier, James Cook, né dans le Yorkshire en 1728, s'embarque sur un petit bateau "charbonnier" à 18 ans. Parallèlement, il étudie l’algèbre, la trigonométrie, la navigation et l’astronomie, pendant ses heures de loisirs ; dix ans plus tard son patron lui propose le poste de capitaine du bateau. Il refuse et s'engage comme simple marin dans la Marine Nationale d'Angleterre.
À quarante ans, le gouvernement britannique lui confie les commandes d'un navire de guerre. Dix ans plus tard en 1768, il est à la tête d'une expédition qui part à la découverte des continents du sud. C'est au cours de cette expédition que sera calculée pour la première fois la distance qui sépare la terre du soleil. Cette expédition avait pour but officiel de recueillir des mesures permettant de déterminer avec davantage de précision la distance séparant Vénus du Soleil. Une fois cette donnée connue, il serait possible de déduire la distance des autres planètes. 
Cook a réalisé des relevés des côtes permettant d’établir des cartes marines très précises. Il s’intéressait aussi à l’astronomie et la botanique et emmenait avec lui des astronomes et des scientifiques.
Le capitaine Cook se préoccupait des conditions de vie des marins à bord ; il avait embarqué une chèvre, pour avoir du lait frais, et s'assurait que les marins mangeaient régulièrement de la viande fraîche, des fruits et des légumes, pour éviter le scorbut qui tuait tant de marins. Il avait aussi la réputation de traiter ses marins de façon juste, et pour cette raison, il était respecté par ses hommes.

Bien sur « Cook » c’est aussi le mot anglais qui signifie faire la cuisine, cuire, cuisiner.

Et c’est bien notre volonté de proposer des assaisonnements qui puissent relever les goûts des plats de tous les jours, qui sont assez souvent préparés sans l’aide de la viande. Et à travers ces goûts d’aller à la découverte de contrées lointaines, d’autres cultures.

Le Toucan, enfin, évoque ces pays lointains où nous allons chercher les épices.

Le jouet qui a servi de modèle au logo, nous l’avons trouvé en photo dans une revue : “100 idées”, ce magazine merveilleux à l’image de toute une époque. Dix ans après, sur ebay, nous avons réussi à acheter le jouet lui-même. Nos petits enfants s’en amusent, dans les bureaux d’Arcadie, quand ils s’ennuient en attendant que leurs parents se décident à quitter leur ordinateur.? Il y a donc trois idées : l’idée de faire une bonne cuisine, avec des épices que nous allons chercher aux quatre coins du monde, en tachant de respecter sur notre passage, les hommes et la terre, à la manière du capitaine Cook.

L'Herbier de France

L’Herbier de France est la marque que nous avons dessinée pour les plantes médicinales. Notre amour pour les simples prend sa source dans une passion plus ancienne encore : la botanique. À la fin de l’hiver, choisissez un périmètre de votre jardin ou de la campagne proche, et, avec la petite flore illustrée de Bonnier dans une main, apprenez à découvrir le nom des plantes au fur et à mesure de leur floraison, au printemps, puis en été. Pour chacune de vos découvertes mettez sous presse un exemplaire et constituez-vous un herbier. Vous n’oublierez plus jamais le nom des plantes que vous aurez ainsi « déterminées », comme disent les spécialistes.

Les plantes médicinales, en quelque sorte l’élite des plantes, sont fascinantes. Par leur modestie, par la bizarrerie des lieux où elles s’épanouissent et la diversité infinie des soins qu’elles offrent aux humains, avec une générosité répétée saison après saison.

Les plantes médicinales de nos régions françaises sont presque à l‘opposé (aux antipodes) des épices. Discrètes, elles passent souvent inaperçues le long de nos chemins, dans les fossés ou dans les sous-bois, il est aisé de s’en procurer, et elles viennent tempérer bien souvent les excès commis lors de la consommation de plats bien épicés (et bien arrosés… ?) .

Arcadie

Alors Arcadie maintenant ? Pourquoi une dénomination de plus ?

L’Herbier de France, Cook, concernent les produits que nous proposons. C’est ce que nous transportons dans les cales de notre navire.? Arcadie c’est l’équipage, c’est le nom du bateau, c’est du mousse au capitaine, du gaillard d’arrière au gaillard d’avant, tous les espaces, les énergies, les idées, indispensables à la réussite de notre projet.

Les bergers d’Arcadie, c’est le nom donné à de deux tableaux de Nicolas Poussin (1594-1665). Sur ce tableau, figure  la silhouette du Bugarrach, sommet des Corbières, au pied duquel naquit ce qui allait devenir la société Arcadie. Le peintre qui connaissait cette région, ainsi que les légendes qui s’y rattachent (mystère de Rennes le château, l’abbé Saunières, etc) l’a placé dans ce tableau peut-être pour suggérer un rapport entre la région du Bugarrach et le paradis des bergers d’Arcadie, région de Grèce, idéal de concorde et d’harmonie, selon Ovide et Virgile, qui l’ont rendue célèbre.