Juil 18, 2016 Dorothée Cauvy 0 comments
Voyage à Madagascar – épisode 12 : la plantation de Moramanga – gingembre et curcuma

Le 12 juillet, Dans le déploiement de ses filières épices et huiles essentielles, Phael Flor a aussi développé la production d’épices sur une plantation située sur les terres familiales à Moramanga. Le domaine comprend 120 hectares dont 80 sont plantés et le reste laissé en jachère pour les rotations. La production est entièrement certifiée équitable […]

Read More
Juil 07, 2016 Dorothée Cauvy 0 comments
Voyage à Madagascar – épisode 6 : les baies roses

mercredi 6 juillet, Ce matin, j’ai fait une petite visite dans la plantation où sont produites une grande partie de nos baies roses. Cette année, la qualité de la récolte est globalement assez mauvaise et due à des conditions climatiques désavantageuses (trop de pluies), ce qui fait que le travail de tri est très important […]

Read More
Juin 30, 2016 Dorothée Cauvy 0 comments
Voyage à Madagascar – épisode 4 : la baie rose

jeudi 30 juin, Ce matin, nous sommes partis voir M. Fidi et sa femme Nirina. Nous sommes passés prendre notre guide Paulin, puis avons roulé quelques temps avant de se garer sous un grand arbre au milieu d’un petit village. Notre producteur nous attendait là, son visage marron foncé tranchant sur sa chemise et son […]

Read More
Juin 24, 2016 Dorothée Cauvy 0 comments
Voyage à Madagascar – épisode 2 : la vanille

Le 24 juin 2016.

En arrivant à l'usine de LABS ce matin, j’ai découvert une fourmilière en action, qui s’active tous les jours en période de vanille.

Les ouvriers avaient allumé les feux de bois sous les fûts d'échaudage et le préparateur attendait que l’eau soit à la température idéale (entre 75 et 90 degrés) pour commencer l’échaudage de la vanille.

La vanille verte déchargée la veille avait été égrappée, mise en sacs polypro, réservés à la vanille ; elle était prête pour l’échaudage.
Avant cette étape, on pèse les sacs, pour savoir quel poids exact de vanille verte on a avant le process de transformation. Puis les sacs sont vidés dans les paniers d’échaudage.IMG_2435 (1)

À l’aide d’un bâton de bois solide, deux hommes portent le panier contenant la vanille verte, le plonge dans l’eau bouillante des fûts d’échaudage pendant 2-3 minutes et, au signal de l’homme qui surveille le process, ils remontent en courant verser la vanille fumante dans le caisson d’étuvage en bois garni de couvertures de laine. Deux femmes les attendent, découvrent le caisson de sa couverture et la replacent immédiatement après qu’ils aient versé la vanille pour la garder à chaleur constante. Cette chaleur est nécessaire pour commencer la fermentation des gousses qui seront gardées au chaud dans ce caisson pendant 2-3 jours.

IMG_2429

Ensuite, elles seront réparties dans des couvertures et le processus de maturation au soleil pourra commencer.
Justement ce matin, les 25 ouvriers s’occupaient de sortir les couvertures de vanille déjà échaudée ces 2 dernières semaines sur des toiles de jute étalées sur l’aire de séchage.
Toute la zone de séchage en est progressivement couverte, puis les couvertures sont déroulées et la vanille répartie de façon homogène au soleil sur chaque couverture.IMG_2456
En fonction du niveau d’ensoleillement, le préparateur fait mélanger les gousses au bout d’une demie-heure ou d’une heure, ou les fait rentrer s’il craint la pluie.
Dans ce cas, les couvertures sont portées à l’intérieur et installées comme des nids côte à côte pour garder les gousses à l’air ambiant.
Le soir, les gousses sont roulées dans les couvertures et celles-ci sont entassées au même endroit en attendant le lendemain.
Quand le préparateur estime que la maturation au soleil est suffisante, les gousses sont triées grossièrement selon leur taille et rangées en piles aérées dans des caisses en bois garnies de feuilles paraffinées.
La maturation sera encore surveillée chaque jour, IMG_2425la vanille passera d’un arôme raisin de Corinthe, à une odeur de figue jusqu’à sentir le pruneau. Une odeur douce, suave flottera partout sur les lieux.
Les odeurs "étrangères" seront démasquées, les gousses concernées écartées.
Les femmes font le travail de lissage des gousses en les étirant entre leurs doigts, puis elles les trient et les calibrent par taille.
Ce travail minutieux se fait de juin à début décembre, le mois durant lequel la vanille de cette région peut être exportée, avant que les grosses pluies n’arrivent.

Read More
Mar 17, 2016 Manuel Brunet 0 comments
Voyage à Madagascar : épisode 7 : Moramanga

Journal de bord, le 17 mars 2016 À mi-chemin entre la capitale Antananarivo et le plus grand port du pays Tamatave (Toamasina en malgache) se trouve la ville de Moramanga. C’est ici que notre partenaire possède 150 hectares de terre, entièrement en bio et équitable. La plus grande partie des cultures sont destinées à la production […]

Read More
Mar 15, 2016 Manuel Brunet 0 comments
Voyage à Madagascar – épisode 6 : Antanarivo

Journal de bord, le 15 mars 2016 Nous sommes arrivés dimanche soir à Antananarivo, la capitale de Madagascar. On aurait dû arriver samedi soir, mais Air Madagascar, la compagnie aérienne nationale a annulé notre vol 3 heures avant le décollage, ce qui est malheureusement très fréquent. Un taxi nous attendait pour nous conduire dans un grand […]

Read More
Mar 12, 2016 Manuel Brunet 0 comments
Voyage à Madagascar – épisode 4 : Daracina (cannelle en malgache)

Journal de bord, le 12 mars 2016 Jeudi matin je suis parti avec Stella, la compagne de Patrick, à la rencontre d’une dame qui travaille au bureau du maire d’une commune rurale près d’Ambanja, qui disait connaitre des parcelles de cannelle que nous pourrions louer. Après quelques expériences malheureuses de contrat de collecte avec des paysans qui ne […]

Read More
Facebook
Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer mes achats