Mar 17, 2016 Manuel Brunet 0 comments
Voyage à Madagascar : épisode 7 : Moramanga

Journal de bord, le 17 mars 2016 À mi-chemin entre la capitale Antananarivo et le plus grand port du pays Tamatave (Toamasina en malgache) se trouve la ville de Moramanga. C’est ici que notre partenaire possède 150 hectares de terre, entièrement en bio et équitable. La plus grande partie des cultures sont destinées à la production […]

Read More
Mar 15, 2016 Manuel Brunet 0 comments
Voyage à Madagascar – épisode 6 : Antanarivo

Journal de bord, le 15 mars 2016 Nous sommes arrivés dimanche soir à Antananarivo, la capitale de Madagascar. On aurait dû arriver samedi soir, mais Air Madagascar, la compagnie aérienne nationale a annulé notre vol 3 heures avant le décollage, ce qui est malheureusement très fréquent. Un taxi nous attendait pour nous conduire dans un grand […]

Read More
ecorecharge herbes de Provence et origan
Juil 01, 2022 cdefeche 0 comments
L’ORIGAN S’EMBALLE ET VOUS EMBALLE !

L’ORIGAN S’EMBALLE ET VOUS EMBALLE !

En 2021, Arcadie achetait 13,5 tonnes d’origan, pour fabriquer 15 produits finis, des aromates à utiliser en cuisine, en plusieurs contenants, et différents mélanges. L’origan entre dans Arcadie une fois qu’il a été récolté, séché, battu, trié… et que les analyses réalisées ont permis de valider sa qualité (voir article de blog sur la culture). Et après ? Que lui arrive-t-il dans les ateliers de Méjannes-les-Alès ?

Un stock de matières premières impressionnant !

Notre origan, dont la qualité a été vérifiée, soigneusement étiqueté en fonction des lots (traçabilité oblige), rejoint la centaine de plantes qu’achète Arcadie, dans le stock de matières premières ! Ossature bois, 14 mètres de haut, avec de grands racks de stockage sur 4 étages, maintenue à 14°C grâce à une pompe à chaleur air-air, ce stock qui accueille (presque) toutes nos plantes sèches est impressionnant. Les odeurs se mêlent et s’emmêlent, impression de ne plus savoir où donner de la tête ni de l’odorat !

Le stock de matières premières d’Arcadie

Le stock de matières premières d’Arcadie, maintenu à 14°C. David y prélève les sacs de matière nécessaires à l’atelier de transformation.

Un origan ? Des origans !

Après l’étape du tri, nos feuilles d’origan sont séparées en plusieurs lots : une partie de brisures de feuilles très petites, qui seront broyées en poudre et serviront dans certains mélanges ou pour certains clients industriels.

Les feuilles entières sont recoupées et recalibrées dans nos ateliers de transformation ; les feuilles de 1 à 3 mm sont utilisées pour les mélanges avec d’autres aromates, et les plus grandes feuilles, de 3-4 mm, iront dans les flacons d’origan vendu en “pur”.

Pour 2 types de demandes

L’origan est vendu comme aromate, en flacons ou sachets, sous les marques Cook essentiellement, et L’Herbier de France (dans les Herbes de Provence). Ce sont les produits que vous retrouvez dans les magasins bio, avec des contenances destinées à une utilisation domestique : de 13 à 220g.

origan cook tous les formats 2

L’origan est vendu comme aromate, en flacons ou mieux : en éco-recharges !

Arcadie répond également à la demande des transformateurs : boulangers, cuisiniers, brasseurs, tous les préparateurs de plats cuisinés. C’est ce qu’on appelle le marché “vrac” et l’origan est proposé en plus gros conditionnement : sachets de 500g, sacs de 5 voire 15 kg !

sac herbes de Provence

L’origan pour les transformateurs : de plus gros contenants (ici 500g) pour de plus grosses commandes !

Ainsi nous avons 2 types de “marché” :

  • le marché que nous appelons “spécialisé” : les produits que vous retrouvez en magasins 100% bio
  • et le marché “vrac”, encore appelé “BtoB” pour business to business : d’entreprise (Arcadie) à entreprise (celle qui a besoin de notre origan pour ses propres confections).

Une équipe dédiée s’occupe spécifiquement des commandes des clients “Vrac”, transformateurs, et adapte les contenants et les volumes en fonction de leurs demandes.

Marie-Stella prépare une commande

Marie-Stella prépare une commande pour un client industriel ; ici en sac de 5 kg. L’aspiration au dessus du sac évite que les poudres de plantes sèches n’envahissent l’air ambiant !

Fabrication des mélanges

Notre origan entre également dans la composition d’un certain nombre de mélanges. Et c’est encore notre atelier de Transformation qui va œuvrer pour obtenir des mélanges… bien mélangés !

Et pour cela, rien de tel qu’une… mélangeuse, voyons !

Une énorme vis sans fin qui remue, remue et remue encore toutes ces épices mises dans les proportions indiquées.

mélangeuse Arcadie
melangeuse et vis sans fin

Une des mélangeuses de l’atelier de transformation d’Arcadie. Les différents ingrédients sont introduits par le bas dans les proportions souhaitées (ici par Simon), sont mélangés par une grosse vis sans fin (voir photo de droite, où la vis a été sortie pour nettoyage), puis le mélange mis en sac en bout de machine.

Ces mélanges sont conditionnés de nouveau en gros sacs kraft de 15 kg et vont… repartir dans le stock des matières premières bien sûr !

Herbes de Provence, Grillades et Paëlla

Notre mélange le plus classique et local est bien sûr les fameuses Herbes de Provence, qui contient plus de 15% d’origan, mélangé aux autres thym, romarin, sarriette et hysope.

Herbes de provence cook 2

Les “Herbes de Provence”, bien de chez nous (pour rappel : nos ateliers sont situés dans le Gard) ! Elles existent sous nos 2 marques : L’Herbier de France et Cook. Et chez Cook, en 2 conditionnements : flacons et sachets éco-recharge, et 3 formats : 20g, 80g et 250g pour les plus gros consommateurs !

Nos Herbes de Provence entrant dans la composition de nos mélanges Grillades et Paëlla, vous y retrouverez de nouveau notre origan !

Et 7 autres mélanges contenant de l’origan !

Me voilà directement transporté à Naples !” s’est écrié Clément, en cours de conditionnement de l’origan, dont l’odeur embaumait l’air de l’atelier. Cet aromate évoque instantanément l’Italie et ses plats ! 

Notre mélange Pizza en contient plus de 40%, notre mélange Italien 20%.

L’origan est également présent dans les mélanges Riz, Pâtes, Cajun, Chili et Arrabiata, se mêlant avec d’autres ingrédients, chacun avec ses recettes spécifiques

Mélange d'épices Arrabiata Cook

Flacons, sachets éco-recharges et sachets kraft : où l’origan s’emballe !

Nos deux types de contenants pour les produits Cook font appel à 2 ateliers de conditionnements particuliers. Nos sachets éco-recharges sont tout nouveaux et sont une 1re alternative au plastique de nos flacons PET. Ils en contiennent encore une partie (pour des questions techniques), mais 10 fois moins que lesdits flacons.

Les sachets L’Herbier de France sont confectionnés dans un 3e atelier.

-> Ateliers L’Herbier de France

Nos ateliers de conditionnement pour la marque l’Herbier de France sont semi-automatisés. Des doseuses permettent de remplir les sachets du bon grammage, et le scellement des sachets est lui-aussi grandement facilité par une machine. Des améliorations, visant notamment à de meilleures conditions de travail, sont réalisées régulièrement, impulsées par les utilisateurs eux-mêmes. Car c’est désormais bien connu à Arcadie : c’est celui qui fait qui sait le mieux comment faire et donc ce qui pourrait être amélioré !

Atelier de conditionnement pour l’Herbier de France

Atelier de conditionnement pour l’Herbier de France. Une fois nos Herbes de Provence bien mélangées, elles sont vidées dans la doseuse et mises en sachets (ici avec Laurence) puis scellés (ici avec Florence).

-> Lignes flacons Cook

Nos flacons Cook sont remplis, bouchonnés, vérifiés (poids, métal), étiquetés sur 3 “lignes” : 2 pour les flacons de 100mL et 1 pour les plus gros flacons de (230 ou 500 mL).

Ligne Cook flacons 100ml

Ligne Cook flacons 100ml ; origan en cours de conditionnement.

Conditionnement des flacons Cook

Conditionnement des flacons Cook : des sacs d’origan, en haut de la mezzanine surplombant la “ligne” Cook, jusqu’aux flacons mis en carton, ici par Stéphane, tout en bout de chaîne.

les flacons arrivent pour être remplis

En-dessous, les flacons arrivent pour être remplis, puis vérifiés (métal, poids), étiquetés, empaquetés. Ce conditionnement est le plus automatisé de tout Arcadie, un opérateur (ici Clément) vérifie à toutes les étapes que tout se passe bien.

la doseuse qui les remplit

Les flacons vides passent tour à tour par la doseuse qui les remplit, le bras qui pose l’opercule de protection, la machine qui soude l’opercule, celle qui pose le bouchon et… celle qui visse celui-ci !! C’est la danse des flacons !

Les gros rouleaux d’étiquettes

Les gros rouleaux d’étiquettes sont imprimés en direct avec la DDM (date de durabilité minimale) et le numéro de lot.

Les flacons sont prêts

Les flacons sont prêts !Les flacons d’origan sont prêts, labellisés commerce équitable Biopartenaire® (pastille rouge et blanche) !

les flacons sont mis en carton

En bout de chaine, les flacons sont mis en carton (ici Stéphane). Les lots et conditionnements sont toujours bien vérifiés via notre système informatique où tout est tracé (ici Clément).

D’autres opérateurs interviennent

D’autres opérateurs interviennent régulièrement sur la ligne de production ; ici Johan du service de maintenance cherche des améliorations pour l’impression des étiquettes. Yoni et Sophie quant à eux réfléchissent à une meilleure manière de charger l’origan au départ du conditionnement.

-> Ensacheuse

L’ensacheuse pour réaliser nos sachets éco-recharges (renvoyer à article correspondant) a été acquise voilà maintenant 1 an 1/2 et a été longue à régler et nécessite des ajustements en continu.

Ensacheuse Cook

Ensacheuse Cook : l’origan est encore une fois monté sur la mezzanine, et redescend par gravité remplir les sachets… Ici Paul et Nico vérifient en permanence que tout roule !

l’origan remplit successivement

En haut de la mezzanine, l’origan remplit successivement les différents doseurs qui assurent une cadence optimale de remplissage des sachets.

les rouleaux de notre film d’emballage

Et à l’arrière de l’ensacheuse : les rouleaux de notre film d’emballage ! L’ensacheuse a cette particularité de former les sachets ET de les remplir à partir des rouleaux “bruts” !

Stock produits finis

Nos flacons et sachets d’origan iront ensuite rejoindre le stock des produits finis, dans lequel se servent les préparateurs de commandes pour parvenir jusqu’à vos différents magasins.

Le stock des produits finis

Le stock des produits finis prêts à partir en magasin.

Julia déplace une palette de produits

Julia déplace une palette de produits pour la rendre plus accessible aux préparateurs de commandes : vos commandes réalisées sur notre boutique en ligne, et les commandes des magasins et plateformes de magasins.

Notre fameux origan aura fait un sacré périple depuis les parcelles cultivées jusqu’à votre assiette. Il aura rencontré divers compagnons avec lesquels il formera des saveurs encore plus complexes et variées… En mélange ou en pur dans vos préparations, il vous rappellera le soleil et les terroirs grâce auxquels il a pu développer ses saveurs typiques, et tous ces hommes et ces femmes qui auront œuvré pour que vous puissiez le retrouver dans votre cuisine. Un origan soigné, pour enchanter vos plats !

Cecile_Defeche

Auteur de l'article : Cécile Defèche

Agronome de formation, je suis responsable de la ferme d’Arcadie qui englobe l’activité agricole sur les plantes aromatiques et médicinales et la gestion des espaces de “terre libre” autour des bâtiments industriels. Pas peu fière de travailler dans une entreprise qui prend autant soin de la terre (la Terre) et de la vie… Ma casquette de communicante me permet aussi de vous informer, de la manière la plus transparente possible, des belles avancées d’Arcadie et de ses partenaires… (et quand il y en a, aussi des bugs de passage). Célébrer la beauté du monde, la vie et… la préserver !!

Read More
Le trio de mélanges
Juin 30, 2022 guilhemg 0 comments
Comment faire ses smoothies maison ?

Comment faire ses smoothies maison ?

Pour le petit déjeuner, pour le dessert, le goûter, ou encore pour l'apéritif, le smoothie, boisson crémeuse à souhait débarquée des Etats-Unis, est devenue un allié santé et plaisir dont bien des gens ne peuvent se passer aujourd'hui ! Les recettes sont variables à l'infini, avec des légumes ou à base de fruits et les petits compléments de votre choix. Nos épices et nos herbes y ont notamment toute leur place ! Voici quelques astuces pour faire vos smoothies facilement.

1- Quel matériel ?

L'idéal pour réaliser des smoothies est d'utiliser un blender. Optez pour un appareil ayant un pichet assez large afin d'assurer un broyage efficace. Le moteur doit être puissant et il doit comporter des lames en acier inoxydable. Il est possible de réaliser des smoothies avec un mixeur même si celui-ci est réservé habituellement à des ingrédients plus solides. 

2- La méthode de réalisation

Il suffit d'incorporer dans le bol du blender tous les ingrédients choisis en morceaux et en poudre, d'ajouter un liquide et de mixer jusqu'à ce que la boisson soit lisse.  

A vous de combiner dans les proportions que vous souhaitez les différents éléments de votre smoothie. Pour bien adapter la quantité de liquide et obtenir la consistance souhaitée, l'idéal est de le verser progressivement dans le bol de votre robot, en deux ou trois fois. 

On peut suggérer les proportions suivantes : ½ tasse de fruit en morceaux + ½ tasse de légume (ou encore de fruit) + ½ à 1 tasse de liquide + 1 cuil à café à 1 cuil à soupe d'une poudre au choix ou d'une graine, d'une noix (épices moulues, amande en poudre, etc... ) + (facultatif) 1 cuil à soupe d'un corps gras.

Combinaison smoothie Griottes congelées

Combinaison smoothie, Griottes congelées

Vous l'aurez compris, faire des smoothies n'a rien d'une science exacte. Selon la maturité des produits frais, selon leur consistance, leur taille, selon vos propres goûts, vous adapterez les proportions comme bon vous semble et vous pourrez choisir d'ajouter par exemple un produit sucrant si l'acidité domine, si vous souhaitez avoir une boisson qui ressemble davantage à un dessert, ou non ! Mais aussi d'ajouter une pointe de sel si vous souhaitez un smoothie de type gaspacho...

3- Les ingrédients

  • Les fruits et légumes frais 

Ils sont les composants principaux. Les smoothies à base de fruits se dégusteront comme un dessert, et raviront les petits comme les grands. Les green smoothies constituent un bon prétexte pour manger des légumes avec gourmandise : les fruits comme la poire, la banane, la datte, la mangue viennent apporter leur douceur et un équilibre dans un mélange constitué d'une belle proportion de végétaux verts. 

Il est important d'opter le plus possible pour des fruits et légumes issus de l'agriculture biologique, et de bien les rincer à l'eau claire. Vous pouvez utiliser beaucoup d'autres ingrédients pour enrichir le goût et la texture de votre boisson. Nous allons voir tout ça ci-après ! 

 

  • Les fruits et légumes congelés/surgelés

Les fruits congelés peuvent être intéressants pour les smoothies car, tout en adoucissant le goût, ils permettent de les refroidir instantanément sans passage au frais ou ajout de glaçons et de les épaissir, les texturer. Epluchez les fruits, détaillez-les en lamelles ou en dés. Glissez les morceaux obtenues dans des sacs de congélation en les disposant les uns à côté des autres. Des morceaux de mangue, d'avocat, de banane mais aussi de pêche, d'abricot, les fruits rouges, qui ont l’avantage de se trouver en production locale etc... Ils se conserveront environ 2 mois dans le bac de votre congélateur.

bananes congelées

Bananes congelées

Tout comme pour les fruits, vous pouvez alterner légumes frais et légumes surgelés. Ces derniers sont facilement disponibles toute l'année, ont souvent une saveur plus douce et contiennent autant de nutriments, voire plus que des légumes frais ayant traîné plusieurs jours dans la cuisine. De plus, ils ont un pouvoir épaississant supérieur aux produits frais. Osez par exemple une boisson avec des fleurettes de brocoli surgelées, de l'avocat éventuellement, du kiwi, de la banane et/ou de la pomme en jus ou en purée !

 

  • Les fruits secs

Les dattes séchées sont très énergétiques. Elles constituent un bon sucrant naturel en complément dans une boisson à base de fruits peu sucrés ou pour adoucir un smoothie de légumes : une bonne alternative au sucre en poudre et aux sirops en tout genre. Choisissez des dattes moelleuses ou faites tremper dans de l'eau chaude celles qui sont trop sèches et un peu dures afin de pouvoir les mixer aisément. Evitez les dattes enrobées de sirop. Vous pouvez aussi incorporer d'autres fruits secs, trempés au préalable ou non : figues, abricots, pruneaux, noix de coco râpée ou en pétales...

 

  • Les liquides

Pour fluidifier vos smoothies, vous pouvez ajouter le liquide de votre choix, et les possibilités sont nombreuses ! De l'eau plate ou gazeuse, du lait de vache, de brebis, de chèvre, du lait ou de l'eau de coco, du lait fermenté, une boisson végétale de votre choix (de soja, d'amande, de riz, de millet, etc... ), du jus de fruit ou de légume, mais aussi de la glace pilée... Vous pouvez opter pour l'ajout d'une infusion de nos plantes L'Herbier de France, une fois refroidie. La réglisse en infusion se glissera parfaitement dans un smoothie aux fruits rouges. De nombreuses herbes s'allient très bien aux fruits : romarin, verveine, thym, lavande, basilic, menthe, sarriette... Les fleurs s'invitent aisément aussi à ce genre de recettes : celles notamment d'hibiscus, lavande, sureau, mauve, disponible chez L'Herbier de France. 

Voici une suggestion de recette de smoothie à base de carotte, d'abricot et à l'infusion de lavande. Vous pouvez remplacer la lavande par du thym ou de la verveine. 

Smoothie bonne mine, lavande, carotte et abricot


Pour 2 verres : 

  • 1 carotte de taille moyenne
  • 4 beaux abricots mûrs
  • 1 banane fraîche ou surgelée
  • ½ cuil à café de fleurs de lavande Ll'Herbier de France

Faites chauffer 25 cl d'eau à 85°C et transférez dans un petit contenant. Ajoutez les fleurs de lavande et laissez infuser pendant une dizaine de minutes. Filtrez et laissez refroidir. 

Brossez les carottes. Lavez-les ainsi que les abricots avant de les dénoyauter. Coupez le tout en rondelles. Epluchez la banane et détaillez-la en morceaux. 

Transférez dans le bol d'un blender. Ajoutez l’infusionl'eau de lavande. Mixez jusqu'à l'obtention d'une texture lisse. Ajoutez à convenance de l'eau ou, pourquoi pas, du jus d'orange et d'autres fruits. 

Servez dans des verres. 

smoothie carotte abricot lavande

Smoothie carotte abricot lavande

  • Les oléagineux / corps gras

Vous pouvez ajouter en petite quantité des purées d'oléagineux dans les smoothies, notamment pour les enrichir en protéines et en bons acides gras tout en profitons de leurs délicieuses saveurs : purée ou beurre d'amande, de noisette, de cacahuète, de cajou... Les petites graines seront intégrées avant ou après le mixage : celles de sésame, de tournesol, de chanvre, de courge... Le lin mixé et les graines de chia, en plus de leurs propriétés nutritionnelles, permettent d'épaissir les boissons grâce à leur mucilage comme peuvent le faire les téguments de psyllium. Vous pouvez aussi incorporer dans vos boissons de la poudre fine de fruits à coques de votre choix : noix, amande, noisette, cajou... 

 

  • Les yaourts, le fromage blanc, la crème fraîche, le kéfir

Les produits laitiers apportent de l'onctuosité aux boissons et une fraîcheur agréable : ils les rendent inévitablement plus gourmandes. Vous avez la possibilité de mixer du fromage blanc, du yaourt entier nature ou aromatisé naturellement, du yaourt au soja, voire du yaourt grec avec du lait ou une boisson végétale. Le kéfir de lait est une option intéressante car il contribue à une bonne digestion et il peut être consommé sans problème par les personnes sensibles au lactose.

 

  • Les épices et les herbes : les ingrédients aromatiques 

De nombreuses épices et de nombreuses plantes peuvent être incorporées aux boissons pour apporter un surcroît d'arôme et de nutriments. La mode est aux « superaliments » (maca, ginseng, moringa...) qui viennent hélas de loin alors que nous avons dans nos contrées nos propres superaliments : nos fruits rouges tels que les cerises, les myrtilles, les fraises, riches en antioxydants sont de vraies bombes nutritionnelles qui n'ont rien à envier aux baies d'açaï et de Goji. 

Privilégiez les produits locaux quand vous le pouvez pour vos boissons, comme pour votre alimentation en général. Nous tenons à soutenir les producteurs français : la plupart de nos plantes aromatiques poussent dans l'hexagone. Menthe poivrée et menthe douce, thym, lavande, sarriette, sauge, verveine, coriandre, etc... De nombreuses plantes peuvent être intégrées dans vos smoothies, sous forme d'infusion comme nous l'avions vu précédemment, ou directement avec les autres ingrédients avant de mixer le tout. Vous pouvez utiliser nos plantes séchées en alternance avec des plantes fraîches. Un smoothie fraise, banane et kéfir/lait pourrait être par exemple aromatisé à la coriandre Cook ou à la menthe douce L'Herbier de France, directement sous forme de feuilles séchées. 

Utilisez nos épices moulues pour parfumer agréablement vos mélanges : curcuma et gingembre, cannelle, cardamome, vanille, cumin, etc... Un smoothie à base de pommes et de poires se verra sublimé par la cannelle et la vanille. Osez le piment de Cayenne dans un smoothie betterave et framboise pour apporter du pep's à votre boisson. Le fenouil aura sa place dans un mélange fruits rouges, jus d'orange et concombre par exemple : on appréciera sa fonction digestive, mais aussi sa touche anisée si plaisante. Une pincée de noix de muscade dans votre smoothie banane, amande pour apporter une note chaude et poivrée. Amusez-vous à créer de nouvelles alliances de saveurs avec les plantes et les épices ! 

Dans notre gamme Cook bio, nous avons 3 mélanges spécialement conçues pour les boissons : Curcuma power, Ginger kiss et Hibiscus refresh. Osez ce dernier qui est une combinaison gagnante constituée de fleurs d'hibiscus, de racine de gingembre, de betterave rouge et d'écorce de citron, pour aromatiser par exemple une boisson à base de fruits rouges, ou un simple duo banane et orange ou pomelos. Curcuma power, avec la racine de curcuma, celle de gingembre et des baies de poivre noir, est un mélange d'épices qui apportera du pep's à n'importe quel breuvage. La composition nommée Ginger kiss rappelle des mélanges de Noël, avec la cannelle aux côtés du gingembre, de l'orange, de la cardamome. Vous vous en régalerez au sein d'une boisson lactée aux dattes et à la poudre de cacao ! On peut imaginer également l'intégrer dans une composition exotique, avec de la mangue ou du kiwi (notre exotique local). 

Le trio de mélanges

Le trio de mélanges

  • Les toppings (facultatif)

Comme pour les smoothies bowl, vous pouvez finaliser votre boisson en ajoutant un ingrédient croquant de votre choix : granola (muesli croquant) aux épices, amandes effilées et torréfiées, autres noix concassées, des morceaux de fruits, des petites graines de sésame, de chia, de courge, des flocons de céréales, que vous pouvez aussi intégrer directement dans les ingrédients de votre boisson.  

 

4- Comment conserver vos smoothies ? 

Afin d'éviter de perdre les vitamines contenues dans vos boissons, vous devez impérativement les conditionner dans des contenants hermétiques, comme des bocaux en verre ou des bouteilles avec bouchon-clip, les disposer au frais et les consommer dans les 48 heures. 

Le smoothie constitue une boisson tellement rassasiante qu’il peut remplacer aisément un repas. Les fibres, par le processus de mixage, sont cassées mais sont encore présentes, contrairement aux jus de fruits et légumes. Prenez le temps de le boire (mâchez votre préparation !) afin de bien l'assimiler et surtout, pour le plaisir de la dégustation.  

portrait Delphine Pocard

Auteur de l'article : Delphine Pocard

Créatrice, styliste et photographe culinaire, je m’intéresse tout particulièrement à cette cuisine gourmande et saine que j’ai toujours connue, réalisée à partir d’ingrédients de qualité, riche en couleurs, en saveurs, en textures… Je suis une partenaire culinaire pour Arcadie depuis quelques années.

Read More
Portrait Laurence herbier
Juin 29, 2022 meganeforestier 0 comments
Témoignage d’un Arcadien : Laurence

Témoignage d'un Arcadien : Laurence

Laurence travaille dans les ateliers L’Herbier de France depuis 2008. Si vous consommez nos tisanes, il est possible que ce soit elle (il y a 16 personnes qui travaillent à l’atelier Herbier) qui ait mis vos plantes dans les sachets. Concrètement, les plantes séchées passent dans une doseuse avant d'atterrir dans un sachet kraft, au juste poids ! Ensuite, le sachet est scellé et mis dans un bac avec ses copains pour être rangé dans nos stocks. Laurence, en tant qu’opératrice de conditionnement, vérifie que la doseuse soit au bon poids, rajoute des plantes lorsqu’il y a besoin et vérifie que les sachets soient bien scellés. 

Laurence se charge aussi de l’étiquetage des sachets. Grâce à l’étiqueteuse, elle appose nos belles étiquettes sur les sachets kraft. Une opération qui demande un minimum de contrôle : alignement de l’étiquette, quantité produite, etc. Le tout dans la joie et la bonne humeur.

Il faut dire que travailler au milieu des plantes, de leurs senteurs, au sein d’une équipe soudée permet d’envisager ses journées avec plus de gaieté. 

Et puis l’esprit d’Arcadie semble important pour elle : la possibilité de construire son poste de travail, à tous les niveaux. En effet, c’est une particularité d’Arcadie, son système de gouvernance en Holacracy. Chacun est autonome sur son poste et a son propre périmètre d’autorité. Car à nos yeux, celui qui est sur le terrain, au quotidien, sait mieux que ceux qui n’y sont pas ! 

Laurence partage des valeurs qui sont chères à Arcadie : le partage, l’ouverture. Ce qui fait sens à Arcadie résonne aussi en elle, et c’est cela qui lui plaît, au-delà de l’aspect purement technique de son poste et des conditions de travail. 

Enfin, il y a aussi les découvertes : des nouvelles saveurs, de nouveaux produits, de nouveaux projets ! 

Conditionnement Herbier de France semi-automatique
Ateliers L'Herbier de France : le romarin est vidé dans la doseuse semi-automatique (en haut). Ici Sophie remplit les sachets un à un.

“L’odeur est toujours agréable”

bâtiment exterieur écologique arcadie épices bio

Les bureaux d'Arcadie

“C’est souple, c’est malléable, c’est ouvert d’esprit, c’est très cocooning”

Merci à Laurence pour sa fidélité envers Arcadie et sa participation à des projets d’envergure (on vous en reparle bientôt).

Mégane Forestier

Auteur de l'article : Mégane Forestier

Communicante de formation & par passion, je suis à Arcadie pour faire rayonner la raison d’être et partager avec nos parties prenantes nos valeurs et nos engagements. Afficionada des technologies numériques, je mets mes compétences et mon exigence de transparence au service d’une entreprise engagée.

Read More
Rouleaux de printemps
Juin 28, 2022 guilhemg 0 comments
Rouleaux de printemps sauce curry coco

Saveur: SaléeForce: DouxEpice: currySpecificite: Sans ŒufCreateur: Arcadie Rouleaux de printemps sauce curry coco IngrédientsLes rouleaux :2 carotte1 petit concombre1 bol de mâche1 quart d'un beau chou rouge6 gambas ou grosses crevettes cuites85 g de vermicelles au riz thaï rouge Autour du Riz12 galettes Autour du Rizune trentaine de feuilles de menthefacultatif : graines de sésame […]

Read More
Smoothie carotte, abricot, lavande
Juin 27, 2022 guilhemg 0 comments
Smoothie bonne mine, lavande, carotte et abricot

Saveur: SucréeForce: DouxEpice: lavandeSpécificité(s): Sans Gluten, Sans Lait, Sans Œuf, Sans Viande ni PoissonCreateur: Delphine Pocard Smoothie bonne mine, lavande, carotte et abricot IngrédientsPour 2 verres :1 carotte de taille moyenne4 beaux abricots mûrs1 banane fraîche ou surgelée1/2 cuil à café de fleurs de lavande L'Herbier de France Pour : 2 portionsPréparation: 15 minCuisson: 10 […]

Read More
Culture d’origan sur les terres d’Arcadie, printemps 2021.
Juin 24, 2022 cdefeche 0 comments
ORIGAN CULTIVÉ, ORIGAN SÉCHÉ, ORIGAN TRIÉ !

ORIGAN CULTIVÉ, ORIGAN SÉCHÉ, ORIGAN TRIÉ !

L’origan, Origanum vulgare, est cultivé surtout dans la région méditerranéenne. Notre origan français (68% des volumes achetés en 2021, soit 9,2 tonnes) provient d’Occitanie et d’Ardèche. Le reste (4,3 tonnes en 2021) venait de Grèce. Pour 2022, nous allons réussir à atteindre 100% de nos achats d’origan en France. 

Après avoir plongé dans la botanique de l’origan, rapprochons-nous des producteurs qui le cultivent, avec 2 exemples concrets dans le Gard : les terres cultivées d’Arcadie (St Etienne de l’Olm) et les cultures de Hervé Béchard, producteur au sein du groupement BGM sur le bassin versant de la source Perrier (Vergèze).

Hervé Béchard dans une de ses parcelles d’origan

Hervé Béchard dans une de ses parcelles d’origan, à Vergèze (30), oct. 2021.

18 ha cultivés, 21 producteurs et presque 11 tonnes produites en France pour Arcadie

La majorité de notre origan provient de 9 producteurs de BGM (Bio Garrigue Méditerranée) qui en cultivent 15 ha pour une production de 8,5 tonnes une fois séché et trié. Une tonne et demi supplémentaire est produite sur 3 ha, par 11 producteurs de PPAM Ardèche, chacun cultivant de petites surfaces d’origan.

 

Ces 2 filières d’approvisionnement sont labellisées commerce équitable , caractérisé par un engagement entre Arcadie et les producteurs, sur une durée de 3 ans, renouvelable, concernant notamment des prix (rémunérateurs) et des volumes.

 

Sur les terres d’Arcadie, nous avons produit 600 kg d’origan en 2021, sur 0,6 ha. Nous avons également du romarin, de la sarriette, du thym, de la vigne rouge (feuilles) un peu de sauge, quelques essais de calendula (soucis). Cette activité agricole nous permet de garder le lien direct avec les plantes en culture et de partager ce savoir-faire agricole : nous développons aussi la biodynamie, des essais en agroforesterie, du compostage à la ferme, des aménagements pour la biodiversité… Cela nous permet enfin de sensibiliser les Arcadiens et nos partenaires aux questions agricoles et de biodiversité.

Mais que fait-on dans un champ d’origan ?

La plupart de nos producteurs mettent en terre de tout jeunes plants (quelques feuilles) achetés en pépinière. Très peu réalisent eux-mêmes la production des plants, à partir de graines. Après la plantation, et pendant les 2 premières années, un très gros travail de désherbage est nécessaire : tant que la plante n’a pas pris toute sa place, les herbes indésirables peuvent être très envahissantes et gêner la culture. Et en agriculture bio, pas de produits désherbants, uniquement des outils et … des muscles ! Les outils tractés rendent la tâche un peu moins physique, mais la binette, et le travail manuel, restent indispensables surtout les premières années.

Béchard désherbage

Hervé Béchard désherbe sa culture d’origan avant récolte : son tracteur tire un cultivateur (dents métalliques qui travaillent entre les rangs d’origan) et des “doigts kress” en caoutchouc qui viennent au plus près des pieds d’origan sans risquer d’abimer la plante.

Quelques producteurs réalisent des essais de culture sur toile (plastique) pour limiter cette contrainte de l’enherbement. C’est une alternative à l’utilisation d’herbicides (on est en bio !) et cela permet de réduire la pénibilité du travail manuel de désherbage. Mais l’utilisation du plastique n’est certes pas non plus satisfaisante. Certains producteurs ont aussi eu des surprises avec des lots impropres à la consommation car nous y retrouvions des petits morceaux de plastique. Il y a un juste équilibre à trouver et ce n’est pas simple pour les producteurs !

Origan cultivé sur paillage plastique

Origan cultivé sur paillage plastique par un producteur de PAM Ardèche : une autre technique pour limiter la contrainte du désherbage, très forte en agriculture biologique.

La culture est en place pour une durée de 8, 10 ans voire un peu plus encore. Elle commence à produire autour de la 2e voire 3e année : cela signifie aussi que les 2 premières années de dur labeur (de désherbage) ne sont pas récompensées tout de suite par la récolte… il faudra attendre, c’est un véritable investissement !

Jeunes plants d’origan

Jeunes plants d’origan à la plantation. Nov 2020, chez H. Béchard.

Origan de 3 ans sur les terres d’Arcadie

Origan de 3 ans sur les terres d’Arcadie. Les tout jeunes plants se sont bien développés, et la culture a pris de l’ampleur, couvrant désormais tout le rang : les herbes non désirables ont un peu moins de place, et le désherbage sera (un peu) moins chronophage ! Avril 2021.

La culture atteint ensuite un maximum de production pour une durée de 3-4 ans puis décline doucement jusqu’à ce qu’il ne soit plus assez rentable pour le producteur de la garder.

Une parcelle d’origan, en fin de cycle

Une parcelle d’origan, en fin de cycle, qui n’est plus récoltée : l’origan “abandonné” en pleine floraison ! Ferme d’Arcadie, juin 2022.

Ancienne parcelle d’origan

Ancienne parcelle d’origan : les insectes trouvent leur compte dans la multitude de fleurs (sur les parcelles en production, l’origan est récolté avant floraison) ; ici avec un papillon “Azuré de la Bugrane”.

Selon les producteurs, l’espace entre les rangs est soit laissé nu (car plus facile pour intervenir et moins de risques d’envahissement par les herbes) soit couvert : un couvert végétal (semé par le producteur, ou bien spontané) permet de protéger les sols (et la culture) des ardeurs du soleil… ou de la pluie (les fameux épisodes cévenols).

8 inter_rang

Printemps 2022 à la ferme d’Arcadie : le pois fourrager (vert tendre) semé par Yoachim entre les rangs d’origan (vert plus foncé) forme de jolies rayures…

Début d’hiver 2021

Début d’hiver 2021 (5 mois plus tôt !) à la ferme d’Arcadie : le paysage n’est pas le même ! L’origan bruni par le froid hivernal, n’a pas encore repris sa pousse de printemps, et les jeunes pousses de pois, qui ont peiné à lever cette année, sortent à peine entre les rangs..

Entre les rangs, l’enherbement spontané

Entre les rangs, l’enherbement spontané, maintenu “comme il faut”, forme aussi une couverture précieuse pour protéger le sol. Parcelle d’origan d’Arcadie, 2e repousse, juin 2020.

Sur les terres d’Arcadie, nous nous sommes plongés dans l’approche biodynamique depuis 1 an et demi. Favoriser les forces d’enracinement, renforcer le lien de la plante avec son terroir (concerne plutôt les éléments “terre“ et “eau“), et par ailleurs développer aussi l’expression des plantes, leurs qualités plus subtiles, notamment organoleptiques (liés plutôt à la lumière et à la chaleur) ; tel est l’objectif de nos pratiques biodynamiques. Entre terre et ciel, il s’agit de favoriser le juste équilibre de nos plantes cultivées dans un environnement complexe.

préparation biodynamique

Dynamisation d’une préparation biodynamique avant épandage. Ferme d’Arcadie, juin 2021.

Récolte

Comme beaucoup de plantes de la famille des Lamiacées, l’origan est récolté juste avant floraison, au mois d’avril-mai. Il est récolté mécaniquement. Il repousse ensuite depuis le pied, d’autant plus que la saison est humide ou la parcelle irriguée. 

Récolte mécanique d’un origan

Récolte mécanique d’un origan en 3e année de culture à Arcadie. Vue depuis… le tracteur !

Récolte de l’origan : avant, après

Récolte de l’origan : avant, après. La récolteuse “tond” les plants assez bas, l’origan repartira ensuite du pied. A observer également : cette année là (2020), c’est un mélange de céréales qui a été semé entre les rangs ; on aperçoit les pousses d’avoine.

La récolteuse mécanique se remplit

La récolteuse mécanique se remplit progressivement. Il est cependant nécessaire de s’arrêter de temps en temps pour repousser la matière au fond de la remorque, à la fourche, plus délicatement que ne le fait notre bonne vieille “Bonino” !

L’agriculteur pourra réaliser une 2e coupe autour de juin-juillet voire une 3e coupe à l’automne. Les rendements de ces autres coupes sont en général moindres – cela dépend encore une fois de l’accès de la parcelle à l’eau.

A la ferme d’Arcadie, non irriguée, en 2021 la 1re coupe d’une parcelle en pleine production a donné 1 tonne d’origan (séché et trié) pour 1 ha (= une parcelle de 100 m * 100m) et seulement l’équivalent de 250 kg (pour 1 ha) lors de la 2e coupe. Pour cette année 2022, particulièrement sèche, il est probable que nous ne puissions même pas faire de 2e coupe.

Première coupe 2022

Première coupe 2022 sur les terres d’Arcadie. Une année sèche…

Hervé Béchard, à Vergèze, cultive 6 ha d’origan pour Arcadie. C’est la plus grande surface cultivée en origan parmi les producteurs du groupement BGM. H. Béchard a commencé avec 1 ha en 2016, et a augmenté progressivement chaque année. Aujourd’hui il se dit très fier de son origan !

Son système d’irrigation lui permet de réaliser 3 coupes chaque année ! L’année dernière, le gel tardif de printemps a cependant limité sa récolte ; H. Béchard a dû broyer les plantes gelées et attendre qu’elles repartent du pied.

Une des parcelles d’origan d’Hervé Béchard, producteur de BGM, en mai 2022, avant récolte. En arrière plan, l’usine Perrier, qui a imposé l’agriculture biologique sur tout le bassin versant de la source, pour préserver la qualité de l’eau.

Globalement, les producteurs pour Arcadie ne sont satisfaits de leur culture d’origan que s’ils parviennent à réaliser au moins 2 bonnes coupes dans l’année, voire 3. La question de l’accès à l’eau, qui sera forcément limité dans les années à venir, reste cruciale… et posée ! Et la question des prix d’achat toujours à ré-interroger, pour permettre aux producteurs de vivre de leur travail.

Un séchage délicat

Le moment de la récolte est délicat car la plante plutôt fragile en comparaison des thym, sarriette et romarin aux feuilles plus coriaces. L’origan doit être manipulé le moins possible, et être étalé rapidement après récolte dans les séchoirs, puis aéré à la fourche régulièrement. Sinon il risque de noircir et devient invendable.

mis en séchoir

Aussitôt récolté, aussitôt mis en séchoir ; à la ferme d’Arcadie, mai 2022.

Déchargement de la récolteuse dans les séchoirs

Déchargement de la récolteuse dans les séchoirs (Yoachim et Stéphane, à Arcadie) ; l’origan doit être bien réparti sur toute la surface des séchoirs pour assurer un séchage optimal. On évite de trop remplir les séchoirs ce qui risquerait de tasser la matière.

Pour assurer le séchage de son origan, Hervé Béchard a investi dans un grand séchoir l’année dernière. Qui servira aussi pour les autres plantes vendues en herboristerie : il a encore 4 ha de thym, 1,5 ha de thym citron et 3 ha de romarin pour Arcadie !

Hervé Béchard, retourne son origan au séchoir tous les jours.

Hervé Béchard, producteur au sein du groupement de producteurs BGM (Bio Garrigue Méditerrannée), retourne son origan au séchoir tous les jours.

Certains producteurs les plus proches (moins de 20 km) peuvent venir faire sécher leurs plantes aromatiques à la ferme d’Arcadie, s’ils ne sont pas équipés. Il est cependant préférable de s’équiper rapidement et de pouvoir sécher les plantes au plus proche des parcelles.

Battage, tri…

Une fois séché, l’origan doit être battu, puis trié. Le battage est souvent réalisé avec les anciennes moissonneuses batteuses utilisées pour les céréales : un batteur et un contre-batteur permettent de séparer les feuilles des tiges. Cette opération est réalisée par les producteurs directement, mais ceux-ci ont aussi la possibilité d’apporter leur origan séché pour le battre à la ferme.

battage

La plante doit être bien sèche pour que les feuilles se séparent facilement des tiges ; la batteuse est installée en bout de séchoir. Yoachim alimente celle-ci ; les plantes sont battues par un ensemble de batteur / contrebatteur. Trois qualités différentes en sortent : directement dans le big bag sur le côté : les feuilles. À l’arrière : un mélange tiges / feuilles à retravailler, tombant dans la caisse en plastique. Juste au dessus : les tiges, qui constituent des “déchets”.

battage déchets jetés

Les “déchets” de battage (=les tiges) sont stockés dans une remorque attenante. Ces déchets sont transformés en ressource : des matières organiques (compostées si possible) qui retournent dans les champs. Masque réellement nécessaire pour cause de poussières intenses !

Et ce n’est toujours pas fini ; après le battage, suit encore le tri, en général réalisé à Arcadie. Toujours inspiré des outils des céréaliers, c’est une trieuse à grain, avec toute une série de tamis, qui permet, après plusieurs passages, d’arriver à éliminer toutes les impuretés et à parvenir à la qualité requise pour Arcadie.

tri 1

La Trieuse à Arcadie. La matière, déplacée directement en big-bag, est vidée dans l’alimentateur, remonte via un tapis roulant pour redescendre via des tamis successifs, à travers la trieuse.

tri 2

Tri : Aurélien vérifie le bon fonctionnement de la trieuse, le remplissage des sacs de différentes qualités (calibres notamment).

Le cheminement de l’origan dans nos ateliers de transformation / conditionnement sera l’objet du prochain article (mettre en lien l’article en question quand il sera publié). Plusieurs qualités d’origan sortent de la trieuse, dont les usages à Arcadie seront différents. Les brisures trop fines iront dans l’origan à broyer, et les feuilles encore entières recalibrées pour être vendues en origan feuilles.

Et analyses !

L’agriculteur en aura fini avec son origan seulement quand celui-ci aura passé l’étape des analyses validées ; c’est alors seulement que la plante pourra entrer dans les ateliers de transformation / conditionnement  d’Arcadie.

Nous vérifions que le lot ne contient pas de molécules pesticides (600 sont recherchées !), qu’il est conforme en termes de microbiologie (moisissures éventuelles) et, pour certains produits pour lesquels nous le garantissons, sans gluten* !

* “mais que viendrait faire le gluten dans l’origan ?“ me direz-vous ? Chez des producteurs diversifiés qui produisent et des plantes aromatiques et des céréales, des machines communes peuvent être utilisées… et laisser quelques traces d’une production sur l’autre.

Imaginiez-vous que la culture et la préparation des des plantes aromatiques était si technique ? Vous en connaissez désormais un bon rayon ! Et vous allez découvrir la suite de l’aventure de l’origan dans les locaux d’Arcadie dans un prochain article.

Cette culture des plantes aromatiques et médicinales n’est pas le cœur de métier d’Arcadie. Mais il est essentiel pour nous de l’expérimenter sur notre ferme, et cela prend tout son sens lorsqu’on veut développer des filières équitables, de vrais liens avec les agriculteurs. Nous travaillons avec ceux-ci pour améliorer notre qualité globale de production et avons parfaitement conscience que nous ne pourrions pas développer toutes les gammes de plantes et mélanges que nous avons, de cette qualité, sans leur précieux travail, parfois laborieux, avec la terre.

Cecile_Defeche

Auteur de l'article : Cécile Defèche

Agronome de formation, je suis responsable de la ferme d’Arcadie qui englobe l’activité agricole sur les plantes aromatiques et médicinales et la gestion des espaces de “terre libre” autour des bâtiments industriels. Pas peu fière de travailler dans une entreprise qui prend autant soin de la terre (la Terre) et de la vie… Ma casquette de communicante me permet aussi de vous informer, de la manière la plus transparente possible, des belles avancées d’Arcadie et de ses partenaires… (et quand il y en a, aussi des bugs de passage). Célébrer la beauté du monde, la vie et… la préserver !!

Read More
Sirop de sauge et abricot
Juin 23, 2022 guilhemg 0 comments
Sirop de sauge à l’abricot

Saveur: SucréeForce: DouxEpice: SaugeSpécificité(s): Sans Gluten, Sans Lait, Sans Œuf, Sans Viande ni PoissonCreateur: Delphine Pocard Sirop de sauge à l’abricot IngrédientsPour 30 cl :150 g de abricots dénoyautées200 cl d' sucre de canne10 cuil à soupe de eau1 feuilles de sauge l'Herbier de France Pour : 4 personnesPréparation: 5 minCuisson: 10 minPrêt dans: 15 […]

Read More
Pain trappeur à l'ail
Juin 22, 2022 guilhemg 0 comments
Pain trappeur à l’ail semoule

Saveur: SaléeForce: DouxEpice: AilSpécificité(s): Sans Lait, Sans Œuf, Sans Viande ni PoissonCreateur: Delphine Pocard Pain trappeur à l’ail semoule Ingrédients400 g de farine de blé20 cl d' eau tiède2 cuil à café d' ail semoule Cook bio2 cuil à soupe d' huile d'olive10 g de levure de boulangerie déshydratée1 cuil à café de selfacultatif : […]

Read More
Club sandwich veggie
Juin 21, 2022 guilhemg 0 comments
Club sandwich végétarien à la ciboulette

Saveur: SaléeForce: DouxEpice: cibouletteSpecificite: Sans Viande ni PoissonCreateur: Delphine Pocard Club sandwich végétarien à la ciboulette Ingrédients6 tranches de pain de mie bio1 betterave cuite ou crue1 sucrine1 poivron rouge1 poivron vertla moitié d'un reblochon (ou optez pour un autre fromage au choix)200 g de fromage blanc1 cuil à soupe de moutarde à l'ancienne3 cuil […]

Read More
Guacamole
Juin 20, 2022 guilhemg 0 comments
Guacamole à la coriandre

Saveur: SaléeForce: MoyenÉpice(s): coriandre, piment de cayenneSpécificité(s): Sans Gluten, Sans Lait, Sans Œuf, Sans Viande ni PoissonCreateur: Delphine Pocard Guacamole à la coriandre Ingrédients2 avocats mûrs2 tomates1/2 oignon1 citron vert1/2 cuil à café de coriandre en poudre Cook1 pincée(s) de Piment de Cayenne COOKsel Pour : 4 personnesPréparation: 10 minPrêt dans: 10 min InstructionsCoupez en […]

Read More
Facebook
Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats

Warning: A non-numeric value encountered in /var/www/html/wp-content/plugins/delucks-seo/modules/professional/microdata/module.class.php on line 354