Champs origan

L’ORIGAN ? UN PEU DE BOTANIQUE…

L’origan (Origanum vulgare) est l’aromate par excellence qui évoque… les pizzas !! Il fait partie de cette grande famille des Lamiacées à laquelle appartiennent aussi nos autres plantes aromatiques et médicinales typiques du sud de la France : le thym, le romarin, la sarriette, produites par notre filière régionale. Mais également la lavande, la sauge, la menthe, la mélisse, le basilic, l’hysope, l’ortie…

Un peu de botanique pour nous plonger dans cette belle aromatique et cette incroyable famille !

Les Lamiacées, une grande famille d’aromatiques et médicinales

La famille des Lamiacées était autrefois appelée Labiées, en référence aux fleurs en forme de lèvres qui rend cette famille assez facilement reconnaissable.

fleur origan

Origan en fleur ; les fleurs, très petites, sont agglomérées en panicules

fleur de sauge

La fleur de sauge, plus grosse que celle d’origan, rend plus visible la forme caractéristique des fleurs de Labiées

fleur de thym et feuille de menthe

Thym en fleur et feuille de menthe… encore deux autres Labiées bien connues !

Depuis l’Antiquité, nombre de plantes de cette famille sont connues comme des grandes médicinales ou aromates utilisées dans la cuisine : romarin, thym, sarriette donc, mais aussi sauge, lavande, hysope, plutôt caractéristiques des zones de chaleur et qui apparaissent dans l’ensemble comme typiques aussi des milieux secs et lumineux, type méditerranéens (feuilles fines, réduites, denses, des thyms, romarins, hysopes, lavandes…). La menthe, la mélisse et le basilic font aussi partie de cette famille, mais ont besoin d’un peu plus d’eau.

feuilles thym et mélisse

Le thym aux petites feuilles plus pointues (arrière plan) est typiquement une Labiées (Lamiacées) des zones sèches de garrigue. Les feuilles de mélisse, de la même famille (1er plan) contrastent : surface foliaire plus importante, plus d’arrondi : la mélisse pousse dans des milieux moins secs que le thym ! L’origan est entre les deux !

Ces Lamiacées aromatiques sont utilisées surtout pour leurs feuilles, riches en huiles essentielles, et sont citées comme agissant sur l’appareil respiratoire et le système cardio-vasculaire, et sur la digestion. Nombre d’espèces de cette famille portent d’ailleurs le qualificatif d’officinales (officinalis en latin).

Pour plonger dans cette famille de plante, voir l’ouvrage Rencontrer les plantes – approche par la méthode de Goethe, de C. Escriva et JM Florin, ed. Amyris, 2011, centré sur les Lamiacées...

L’origan, Origanum vulgare

Origanum est ce qu’on appelle un “genre“ en botanique, une grande « sous-famille » dans la famille des “Lamiacées“. Ce genre Origanum comprend lui-même de nombreuses espèces et parmi elles, la plus commune en France est notre origan, plus précisément “origan vulgaire“, Origanum vulgare.

Ce genre Origanum comprend également Origanum majorana, la Marjolaine à coquille. Cette espèce est très proche de l’origan au niveau de l’aspect et du goût, et parfois difficile à différencier ; son parfum est dit plus subtil, moins puissant…

L’origan pousse plutôt dans les milieux secs, pauvres, ensoleillés, donc plutôt en milieu méditerranéen, même s’il fait partie des Lamiacées qui s’aventurent le plus au nord en Europe (par rapport aux lavandes, thyms, romarin, sarriette qui sont – en sauvage – des plantes typiques des régions méditerranéennes).

Si la plupart des Labiées balsamiques, amies du soleil, s’écartent peu des terres méridionales, l’Origan prodigue ses essences à d’autres cieux” (P. Lieuthagi, Le livre des bonnes herbes. ed. Marabout, 1966).

culture origan ekel

L’origan est surtout cultivé en milieu méditerrannéen ; ici dans le Gard.

C’est une plante vivace : elle dure plusieurs années, et en culture on peut la récolter pendant 10-12 ans, avec des récoltes 2 à 3 fois par an ! Elle pousse en touffes, avec des rameaux repartant du pied après chaque coupe, et des feuilles rondes à ovales, duveteuses, douces au toucher et non ligneuses comme peuvent apparaître les feuilles de romarin, de thym, de sarriette, plus “pointues“. Parmi nos 4 aromatiques de la filière régionale (thym romarin sarriette origan), c’est la plus “aqueuse“, même si elle reste une plante de milieu très “sec“ ! Elle est d’ailleurs la plus fragile et délicate après récolte, et au séchage… nous voilà arrivés dans les parcelles cultivées !

origan

les feuilles d’origan sont plus “aqueuses” que les feuilles de thym et de romarin, et nécessitent plus de soin au séchage…

Auteur de l'article : Cécile Defèche

Agronome de formation, je suis responsable de la ferme d’Arcadie qui englobe l’activité agricole sur les plantes aromatiques et médicinales et la gestion des espaces de “terre libre” autour des bâtiments industriels. Pas peu fière de travailler dans une entreprise qui prend autant soin de la terre (la Terre) et de la vie… Ma casquette de communicante me permet aussi de vous informer, de la manière la plus transparente possible, des belles avancées d’Arcadie et de ses partenaires… (et quand il y en a, aussi des bugs de passage). Célébrer la beauté du monde, la vie et… la préserver !!

Articles de Blog que vous pourriez aimer

Comments (2)

  1. Garonne Yvanine
    juin 21, 2022
    Merci de partager toutes ces informations je connais depuis longtemps vos produits mais avoir des détails sur les plantes c’est super.
    Reply
    • meganeforestier
      juin 21, 2022
      Avec plaisir ! Merci pour votre retour qui fait chaud au coeur. Belle journée.
      Reply

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats